CONJECTURES / MUTMASSUNGEN




Première le 6 et 8 octobre 2022 puis au répertoire du Staatsschauspiel Dresden
Durée : 2h





En 2019-2020, le Staatsschauspiel Dresden, théâtre national de Dresde, invite Animal Architecte à réaliser une mise en scène avec les membres de son Ensemble, la troupe permanente du théâtre. Camille Dagen choisit d’adapter pour la scène en allemand surtitré français un roman de Uwe Johnson : Conjectures sur Jakob (la frontière). Publié en 1959, le livre dépeint l’année 1956, pivot dans l’histoire politique de l’Europe. Il débute par la mort de son héros éponyme, Jakob, un aiguilleur de train renversé sur les voies de la gare où il travaillait. Meurtre, suicide, accident...? La suite sera une enquête rétrospective faite d’hypothèses, de flash-backs, de fragments de récits. Dialogues et monologues intérieurs reconstituent peu à peu le trajet sinueux des quelques semaines qui ont mené cet homme à sa mort, et son pays et l’Europe vers sa division.

Nous sommes parties de ce texte et de ce mot : Conjectures, comme d’une méthode pour le plateau, pour aller à la rencontre d’une histoire et d’une tradition de théâtre étrangères, dans une langue qui n’est pas la nôtre. Mutmassungen, en allemand, contient l’idée de tentative et de courage.

Conjectures sur Jakob est à la fois une enquête policière, un témoignage historique et un récit intime sensible empreint d’humour noir et de fulgurances poétiques. Porté par sept acteurs allemands de 19 à 70 ans, le spectacle est traversé par la nostalgie, l’exil mais aussi par la permanence de la tendresse entre les êtres. En même temps que l’intrigue se déploie l’entrelacs des affections impossibles et des loyautés contradictoires. Peu à peu se dessine le paysage complexe d’un pays et de vies déchirées, barrées de frontières aussi bien extérieures qu’intérieures, frontières que l’on ne peut franchir sans se blesser et peut-être se perdre.


Le roman Conjectures sur Jakob (la frontière) de Uwe Johnson est disponible en français dans la collection L’étrangère (Gallimard) dans une traduction de Marie-Louise Ponty



Distribution


Adaptation et mise en scène Camille Dagen
Dramaturgie Katrin Bretschke, Uta Girod
Scénographie Emma Depoid

Jeu Yassin Trabelsi, Franziskus Claus, Henriette Hölzel, Thomas Eisen, Moritz Dürr, Thomas Eisen, Fanny Staffa

Création lumières Edith Biscaro
Création son Saoussen Tatah
Costumes Irène Favre de Lucascaz
Assistanat à la dramaturgie Susanne Eger
Stagaire à la scénographie Juliette Lamas

Production


Production Staatsschauspiel Dresden








 Kit mains libres 







Mark